L’ultimate Frisbee comme arme de collaboration massive

Cela fait maintenant 2 mois que nous avons commencé une petite équipe d’ultimate Frisbee a Bhuj avec des jeunes agés de 13 à  19 ans qui, malgrés leur passions inébranlable pour le Cricket, se sont laissés prendre  au jeu.
Nous c’est : moi (Jeremie) , Siddhart (un jeune architecte originaire de Mumbai et qui travaille à Bhuj depuis 2 ans), Satish ( un ingénieur originaire d’Andhra Pradesh et qui a fuit la folie des entreprises informatiques de Mumbai pour commencer une nouvelle vie ici) et enfin Matt (américain, très attaché à Kutch après un volontariat de 1 an dans une ONG locale et de retour pour quelques mois).
Je ne vais pas vous cacher qu’une des raisons de notre mobilisation pour ce projet c’est de pouvoir, nous aussi, nous remuer un peu en pratiquant cette activité sportive physiquement plutôt très soutenue. Cependant cette expérience est allée bien au delà de la simple « sortie sportive du dimanche » et s’est transformée en vrai terrain d’apprentissage pour les jeunes comme pour nous.

Je pense que je ne ferai pas mieux que wikipedia pour vous definir ce sport : 

L'ultimate est un sport collectif utilisant un frisbee opposant deux équipes de sept joueurs. L'objectif est de marquer des points en progressant sur le terrain par passes successives vers la zone d'en-but adverse et d'y réceptionner le disque.


En gros c’est un mix de rugby (on se passe la balle jusqu'à ce qu’elle depasse la ligne du camps adverse) et de Basket ball : pas de contact et pas le droit d’avancer avec le frisbee a la main... Autre détail important: il n'y a pas d'arbitre, c'est de "l'auto-arbitrage"!

Peut être que vous commencez à comprendre le titre de l’article et l’obligation de « vraiment » jouer en équipe puisqu’un joueur ne peut absolument rien faire tout seul !
Les jeunes avec qui nous jouons, comme je vous le disais juste avant, sont des fans de cricket. Pour ceux qui ne connaissent pas les règles du cricket je vous laisse les découvrir ici car ce n’est pas vraiment le sujet de cet article, mais c’est important d’avoir une idée de ce que c’est pour comprendre le « saut coopératif » que représente l’Ultimate par rapport au Cricket plutôt basé sur la performance individuelle.

Lors des premières séances, les jeunes n’avaient aucune idée de ce que c’était que de jouer « ensemble ». Ils passaient leur temps à se crier dessus et à essayer de trouver un responsable pour les erreurs de jeu.

Dès la première séance ils ont insisté pour qu’on leur laisse un frisbee pour « s’entrainer » pendant la semaine.
La transition entre la première et la deuxième séance a été fulgurante !  Ils avaient compris que la seule façon d’arriver à marquer un point est d’observer ses collègues, de se positionner en fonction du jeu et des autres joueurs, de faire participer tout le monde et surtout, ils ont réalisé que si l’un d’eux avait des difficultés « techniques » c’était de leur responsabilité de l’épauler.
Cela fait maintenant presque 2 mois qu’on a commencé cela et franchement, c’est le pieds !! Les jeunes ont vraiment accroché et insistent pour qu’on joue maintenant  3 à 4 fois par semaine ! Pas facile de suivre le rythme…

Prochaine étape : un match « inter-city » avec des équipes de Mumbai et d’Ahmedabad. On vous raconte ça bientôt !

Indéfini